Livre ‘Vivre ou subir’ -reprenez les rênes de votre liberté

Et si cette année 2016 était l’occasion de reprendre notre capacité de décision et de choix dans ce que nous souhaitons réellement profondément vivre ?

Courant Mars 2016, le livre « Vivre ou Subir » va paraître aux éditions Aska. Ce deuxième ouvrage, je l’écris avec un ami, Paul Pyronnet, enseignant en PNL depuis plus de 30 ans. Nous y avons mis toute notre passion, ce qui nous anime profondément. Ce n’est pas un livre, c’est un joyau…

A la fois un roman initiatique d’évolution quotidienne, et en même temps un guide pour pratiquer soi même les clés de base du développement de notre propre nous-mêmes, ce qui est le plus important pour nous. Découvrir comment nous fonctionnons, de manière unique, pour réaliser nos visions, nos rêves, et au jour le jour améliorer nos relations au quotidien.

Ce n’est pas un livre sur « ce qu’il faut faire », c’est un livre qui vous invite à partager la vie d’un homme dont sa vie, par ses décisions prises dans sa vie quotidienne, change progressivement. Pour cela, il n’est pas nécessaire de partir à Bali voir un docteur, ou encore de faire des séminaires et encore des séminaires, mais bien de reprendre en main la responsabilité de notre propre vie. Comment le faire est tout le cheminement du livre, progressif, par étapes concrètes et proche de notre réalité quotidienne.

Pour conclure ces premiers partages sur ce futur livre, voici un extrait de la préface engagée de l’écrivain Alexandre Jardin :

Pour ne plus subir enfin, aurons-nous au cœur l’envie de diffuser les initiatives positives qui pallient, un peu partout, aux carences publiques ? Montrerons-nous par nos actes concrets, en délaissant un peu notre routine, que la société civile est digne de confiance ? Arrêterons-nous enfin de faire, à droite comme à gauche, des think-tanks pour mettre en place des do-tanks responsables et garants de la bonne marche d’une société solidaire et bienveillante ?

Ayons confiance en nous, en notre initiative propre, pas en nos partis qui campent sur le marché carbonisé de la promesse. Le règne des abuseurs doit cesser, celui des « faizeux » débuter. C’est pour cela que j’ai fondé le mouvement Bleu Blanc Zèbre qui rassemble des Faizeux, des gens qui n’attendent rien d’en haut et qui se prennent en main pour guérit les fractures de notre époque.

Mais l’action collective ne sera rien sans l’action sur sa propre vie, sur son propre soi accoutumé à subir ! Sans dissoudre nos croyances toxiques, enkystées au plus profond de nous-même ! Voilà pourquoi ce livre me rend joyeux : il entre en cohérence totale avec un mouvement civique comme le nôtre ! Pas de révolution au dehors sans révolution interne, pas de courage dans les affaires de la cité sans courage intime, pas de responsabilité publique sans responsabilité personnelle vis à vis de soi ! Le recommencement d’un pays turbulent et fabuleusement vivant – le nôtre ! – commence dans l’âme de chacun(e) !

Si la solution c’est nous, c’est surtout en soi qu’elle réside.